La Great Ocean Road

Publié le

Le petit phare de WarrnamboolLundi 25 mai, je me dirige vers la gare principale de Melbourne. Je saute dans le premier train en direction de la banlieue… avant d’examiner la route et la direction des vents et de me rendre compte qu’il me sera plus simple de « commencer par la fin ». Je passe donc la nuit à Geelong à 75 kilomètres de Melbourne, avant de remonter dans un train pour Warrnambool, une petite ville côtière. Après un arrêt à la bibliothèque et un déjeuner sur le pouce au chaud, j’entame ma journée. Warrnambool a un charme fou, un petit phare qui éclairaient autrefois les marins et une population de baleines qui longent ses côtes en juillet. Je quitte le bord de mer pour m’enfoncer dans la campagne où paissent les moutons.
Campement a Nirranda L’endroit ressemble d’avantage au sud de l’Angleterre ou de l’Irlande qu’au cliché de sable rouge australien et le vent, amené par la mer, ne s’arrête pas. Après 45 kilomètres seulement et l’arrivée de la nuit, je plante la tente dans les buissons de la salle des fêtes de Nirranda, un hameau de quelques maisons.

Bay of IslandsMercredi 27, je vais avoir droit aux endroits mythiques de la Great Ocean Road. Le vent s’est un peu calmé et il fait un temps superbe. Je m’arrête d’abord à Bay of Islands, où de nombreux rochers donnent l’impression d’une baie d’îles (littéralement) avant d’atteindre le London Bridge.
London BridgeJusqu’en janvier 1990, ce « pont » comportait une deuxième arche qui s’écroula en laissant deux touristes perchés sur ce qu’il en reste aujourd’hui! Ils furent plus tard secouru par un hélicoptère. Après The Arch (l’Arche), Loch Ard Gorge (la gorge du Loch Ard) rappelle que cette bande de 120 kilomètres de cote fut le cimetière de nombreux bateaux: en quarante ans, plus de 80 bateaux périrent. Le naufrage le plus connu fut celui du Loch Ard, un trois mats venu d’Angleterre en 1878. Sur les 37 membres d’équipage et 19 passagers, seules deux personnes survécurent.

The Arch Loch Ard Gorge

À l’heure du déjeuner, j’atteins enfin les Douze Apôtres. Il n’y eu jamais douze apôtres en cet endroit: pour attirer les touristes, les rochers furent rebaptisés « apôtres », et étant douze dans la religion chrétienne, le chiffre fut apposé au nom. Les touristes débarquent maintenant par bus entiers, comme ces chinois venus pour la photo souvenir alors que je pique-nique tant bien que mal.

P1020021

Je reprends la route qui quitte à nouveau la cote pour s’enfoncer dans les collines. Il fait heureusement toujours aussi beau mais les températures chutent alors que le soleil se couche. Les pentes sont raides et longues; dans la nuit, je continue de pédaler pendant deux heures pour enfin atteindre Lavers Hill, un hameau situé en altitude.

P1020025 P1020026

Le vent n’a pas cessé et plutôt que de planter ma tente, je m’installe dans le vestibule des toilettes de la salle des fêtes, protégée du vent glacé.

Descente dans la vallee Debut d'une belle journee

Au petit matin, je plie mes affaires et commence cette journée par une magnifique descente dans la vallée où je rejoins la mer à Glenaire. La pluie, qui avait coïncidé avec mon départ, se dissipera petit à petit.
Du cote d'Apollo BayLa vue depuis Cave Castle sur la mer est magnifique. Avec la pluie des jours précédents, de nombreux champignons ont poussés sur le bord de la route. Nous sommes bel et bien en automne. Je traverse tranquillement la vallée avant de remonter petit à petit la colline.

ChampignonsChampignons Champignons ChampignonsRemontee dans les collines  Vue sur la vallee
J’aurais meme droit à un magnifique kangourou brun mangeant le long de la route et n’étant pas effrayé par mon arrivée!

Kangourou brun

Apollo Bay Je m’arrête déjeuner à Apollo Bay sous le soleil mais le vent ramène de nouveaux nuages. A l’heure de reprendre la route, il pleut; trois heures s’ensuivront avec 32 kms sous la pluie. J’arrive finalement dans le noir et avec un crachin au camp d’un parc national dont la route s’est enfoncée pendant deux kilomètres pour grimper la colline. Un van campe là aussi pour la nuit. Je viens d’effectuer mon 10.000eme kilomètre dans la pluie et le vent.

Campement dans un parc national Koala dans les arbres

Alors que j’ai tout plié, mes narines sont chatouillées par une odeur à peine distincte: en errant dans le camp, j’aperçois un koala dans les arbres, affairé à manger des feuilles d’eucalyptus!

P1020085

Le sourire aux lèvres, je reprends la route sous un magnifique soleil bien qu’il fasse frais. Après une douzaine de kilomètres et de nombreux arrêts photos, je m’arrête faire un brunch et sécher mes affaires encore mouillées à Lorne pendant trois heures.
Great Ocean Road Great Ocean Road
Vers 15 heures, je reprends la route: au lieu des 25 kilomètres auxquels je m’attendais, il me reste en réalité plus d’une quarantaine de bornes à pédaler pour rejoindre Torquay dans le froid.

Great Ocean Road

J’avais gardé contact avec Matt et Lyndsay, un couple de canadiens rencontrés en Tasmanie et revus sur le ferry, qui logent actuellement chez Shana et Golbi, les amis d’une amie (c’est souvent comme ça!).
Van de Matt et LyndsayLe couple m’invite pour la soirée: après une bonne douche chaude et un plat de pâtes, je passe la nuit dans leur van splendide et tout confort. Pour la première fois depuis quatre mois, je dors enfin six heures d’affilée. Ce couple restera à jamais gravé dans ma mémoire comme une des plus fantastiques rencontres d’Australie. Bohèmes, hippies diront certains, leur mode de vie et leur facon de l’aborder m’a donné envie de les revoir dans quelques mois ou années.

Samedi 30 mai, l’heure de repartir vers Melbourne. Je quitte Torquay au petit matin en direction de Geelong où je vais reprendre le train. Sur le bord de la route, je trouverai un Iphone 5 (j’en avais déjà trouvé un sur le bord de la route en Tasmanie): remis à la police, peut être retrouvera-t-il un jour son/sa propriétaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s